< -->
Menu
;
TRANSFORMEZ VOTRE RÊVE D’AVENTURE EN UNE VÉRITABLE RÉALITÉ AVEC ITINERAIRE ROUTE 66


COMMENCEZ À PLANIFIER VOTRE VOYAGE

Standin’ on the Corner Park : l’une des choses à ne pas manquer en Arizona


Vous êtes en Arizona et vous avez envie de découvrir tous les trésors que renferme cet État américain ? Si vous vous retrouvez dans la ville de Winslow, ne manquez pas de vous rendre jusqu’au Standin’ on the Corner Park qui commémore la chanson Take it Easy du groupe Eagles. Si vous vous attardez sur les paroles de la chanson, vous remarquerez que l’un des couplets dit (en anglais) «  Eh bien, je suis dans un coin de Winslow, Arizona et il y a une si belle vue à voir. C’est une fille, mon Seigneur, dans une Ford qui ralentit pour me regarder ».

Winslow : un petit tour au niveau du Standin’ on the Corner Park 


Crédit photo : James Marvin Phelps via flickr 

Cette chanson a rendu cette zone de Winslow célèbre et particulièrement attractive pour les visiteurs. En vous y rendant, vous aurez l’occasion d’admirer un mur trompe-l’œil de deux étages de John Pugh et une statue en bronze de Ron Adamson qui se tient dans un coin du parc avec une guitare à côté d’elle. Ne manquez pas non plus d’aller voir les murs des briques qui en font le tour. Vous remarquerez que chacune de ces briques porte le nom d’un donateur et un petit bout d’histoire qui témoigne de leur attachement à la ville de Winslow.


Crédit photo : Questermark via flickr 

Pour l’anecdote, sachez que la ville de Winslow doit également sa popularité à la construction de la route 66. Cette destination était alors très prisée par les voyageurs qui voulaient voir d’un peu plus près les étendues arides de l’Arizona. Même si à une époque, la ville perdit de sa splendeur, notamment après l’ouverture de  l’I-40 highway, elle retrouve aujourd’hui sa popularité d’autrefois.


Crédit photo : Questermark via flickr 

Nous devons le Standin’ on the Corner Park à un petit groupe d’habitants locaux qui voulurent redonner un peu de fierté à la ville de Winslow et qui décidèrent de se baser sur la référence faite par les Eagles dans leur chanson. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on peut y trouver la statue de bronze d’un musicien au coin de la rue. Même le mur tente de faire référence à la chanson en présentant une femme dans une camionnette qui se reflète dans la vitrine d’un magasin. Ce que l’on peut dire, c’est que le pari fut réussi car ce parc public est désormais considéré comme un arrêt incontournable pour toutes les personnes qui entament un périple sur la route 66. De plus, grâce à cette popularité, des entreprises locales ont pu ouvrir de nouveau. Tout a été fait pour rendre la ville de Winslow de nouveau attractive pour les voyageurs. Vous y trouverez même plusieurs hôtels prêt à vous accueillir si vous pensez à passer quelques nuits sur place.

Crédit photo de couverture : Kent Kanouse via flickr 
Partager :

Alexandra Braconnier

Retrouver moi sur:

Ecrire un commentaire: